Un meilleur apprentissage des leçons en région rurale

25.08.2020 - 11:42 | Veronica Gmünder

À peine possible dans les écoles suisses, mais réalité quotidienne à Chalatenango, Salvador: un enseignant fait simultanément cours à plusieurs classes. Dans le nouveau projet, les enseignants sont formés et encadrés, afin de proposer une éducation de qualité aux filles et garçons de différents âges et niveaux scolaires.

Le département de Chalatenango se trouve au nord du Salvador. Comme rapporté par le ministère salvadorien de l’Éducation, 53% des écoliers de Chalatenango viennent de régions rurales. Les écoles locales sont si éloignées que leur taux de fréquentation est très faible. Par conséquent, les cours se déroulent dans des classes regroupées. Cette situation soulève un grand défi pour les enseignants, car ils ne disposent pas d’une formation équivalente, et ne peuvent bénéficier d’une formation continue en raison de leur situation économique précaire.

lehrerin_erklaert_kindern_etwas_-_patenschaftsbericht_zentralamerika_1-2020_-_stiftung_kinderdorf_pestalozzi.png
Une nouvelle formation diplomante doit préparer les enseignants des régions rurales au défi soulevé par les cours en «classes regroupées».
florencia_garcia_-_patenschaftsbericht_zentralamerika_1-2020_-_stiftung_kinderdorf_pestalozzi
Florencia Garcia, représentant des pays El Salvador

Création d’une formation diplomante
La Fondation Village d’enfants Pestalozzi oeuvre pour remédier à ce problème. «Nous travaillons avec 24 écoles primaires, en dispensant une formation continue aux enseignants pour leur professorat», explique la responsable nationale Florencia Garcia. En coopération avec le ministère de l’Éducation, notre organisation partenaire Universidad Centroamericana José Simeón Cañas (Université centraméricaine José Simeón Cañas, UCA) a élaboré un plan de formation destiné aux enseignants, assistants pédagogiques et directeurs/ trices d’école. Résultat: une formation diplomante pour les cours en «classes regroupées» au sein des infrastructures éducatives rurales. L’UCA entend accompagner et coacher les enseignants dans l’aspect pratique de leur profession, lesquels étaient plus ou moins livrés à eux-mêmes jusqu’à présent. En outre, 24 directeurs/trices d’école seront accompagnés et formés afin de gérer plus efficacement l’organisation de leur établissement, et de pouvoir soutenir le mieux possible leurs employés.

Un atout pour les enfants et les adultes
Les écoles seront équipées de manuels scolaires, de jeux éducatifs et de livres de lecture, afin de faciliter l’apprentissage des garçons et des filles. Florencia Garcia est satisfaite: «Grâce au nouveau projet, nous pouvons proposer de meilleures conditions d’apprentissage à 637 enfants.» Cette approche est non seulement bénéfique pour les enfants, mais aussi pour les adultes. «33 enseignants se voient remettre un diplôme une fois l’examen réussi.»

Autres articles de Veronica Gmünder

Donner

Oui, j’aimerais effectuer un don pour les projets les plus urgents.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour le Village d'enfants.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Afrique de l’Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Amérique centrale.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Asie du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais rejoindre le Cercle d’amis.

Merci beaucoup pour votre don

Faites savoir à vos amis de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Partager