Un réseau de jeunes qui s’affirme

30.06.2020 - 17:15 | Christian Possa

Tonkla, réseau indigène pour enfants et adolescents initié par la Fondation Village d’enfants Pestalozzi, vole de ses propres ailes depuis le mois de juin. Avec son enregistrement imminent au niveau national, ce réseau va devenir la première organisation pour la jeunesse de toute la Thaïlande.

kinder_tanzen_-_stiftung_kinderdorf_pestalozzi
Aujourd’hui, le réseau Tonkla sort de l’ombre et s’élargit: les membres du Sanehpong Community Learning Center du district de Sangkhlaburi exécutent une danse traditionnelle.

«Grâce à cette reconnaissance de l’État, le réseau Tonkla reçoit un droit d’exister officiel», se réjouit Su Suriyamonton, responsable nationale pour la Fondation Village d’enfants Pestalozzi en Thaïlande. Parallèlement, cet enregistrement va obliger le réseau Tonkla à optimiser son organisation, et à améliorer continuellement ses structures. Su Suriyamonton se réjouit de constater qu’au fil des dernières années, Tonkla est devenue une organisation autonome qui a trouvé sa place au sein de la société et qui a déjà pu compter sur de nouveaux soutiens.

Revenons en 2014, aux racines du réseau indigène pour enfants et adolescents. Et plus précisément à un projet de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi, qui a pu célébrer son succès avec la création du comité de protection des enfants et d’initiatives gérées par les enfants. Nous souhaitions préserver notre objectif principal sur les droits et la protection de l’enfant, et le porter dans les communautés indigènes des régions isolées de Thaïlande par le biais du réseau Tonkla: là où les enfants et adolescents connaissent très peu de choses sur leurs droits, où aucun mécanisme de protection des enfants n’existe encore, et où la prise de conscience des droits de l’enfant est faible.

Aujourd’hui, le réseau Tonka compte 638 membres. Des enfants et adolescents issus de 16 minorités ethniques différentes. «Le réseau s’est très bien développé», explique Su Suriyamonton. Et surtout, le réseau a gagné en visibilité, comme en témoignent les deux prix avec lesquels des acteurs nationaux ont récompensé le travail du réseau. Le travail de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi et de l’organisation partenaire locale Inter Mountain People’s Education and Culture in Thailand Association (IMPECT) est surtout consacré à renforcer les structures du réseau. D’une part, dans les domaines de l’infrastructure, de la stratégie et de l’organisation, d’autre part auprès du personnel, afin d’approfondir les compétences d’encadrement et de gestion. «De nombreux membres qui ont connu le projet dès ses premiers jours ont grandi avec lui, et pris de plus en plus de responsabilités au fil de leur engagement», explique la responsable nationale avec fierté.

Autres articles de Christian Possa

Donner

Oui, j’aimerais effectuer un don pour les projets les plus urgents.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour le Village d'enfants.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Afrique de l’Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Amérique centrale.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Asie du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais rejoindre le Cercle d’amis.

Merci beaucoup pour votre don

Faites savoir à vos amis de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Partager