« Cela me tient à coeur de m’engager pour cela »

Maja Mihenovic préside le conseil des élèves de l’école Učitelj Tasa dans la ville serbe de Niš. Lors de notre entrevue, cette jeune fille de 15 ans nous a raconté pourquoi elle s’engageait en faveur des droits de l’enfant, ce qu’elle a fait changer dans son école depuis le début du projet et les leçons apprises lors de l’échange à Trogen.

es_ist_mir_wichtig_mich_dafuer_einzusetzten_kinderdorf-pestalozzi
Maja, 15 ans, préside le conseil des élèves de son école dans la ville serbe de Niš.

Maja, d’où vient ton intérêt pour les droits de l’enfant ?

J’ai eu une professeure géniale pendant mes premières années à l’école. Le thème des droits de l’enfant était très présent pendant ses cours. Nous avons fait beaucoup d’activités autour de ce sujet. Par exemple ? Nous avons notamment participé à des semaines des droits de l’enfant, durant lesquelles nous abordions chaque jour un droit de l’enfant en particulier. Mais nous en avons également beaucoup parlé lorsque nous discutions de la littérature serbe.

Pourquoi t’engages-tu dans le conseil des élèves ?

Quand j’en ai entendu parler pour la première fois, j’ai tout de suite compris que c’était le genre de choses auxquelles je voulais participer. Je m’intéresse beaucoup aux droits de l’enfant et je trouve que c’est très important de les promouvoir.

Quels enjeux résident dans la position de présidente ?

Il est parfois difficile d’occuper cette fonction en plus des activités scolaires habituelles. Mais j’aime vraiment le faire, car les autres enfants et adolescents s’intéressent beaucoup au conseil. Lorsque quelqu’un suggère un thème, les autres s’y consacrent entièrement.

Comment perçois-tu la coopération avec le personnel enseignant et la direction de l’école ?

Cela se passe très bien. Ils nous demandent notre avis sur tous les sujets et nous donnent la possibilité de nous investir. Le corps enseignant est représenté par trois personnes au conseil des élèves. Ils s’intéressent toujours aux sujets que nous aimerions aborder lors des réunions et à la manière dont ils pourraient y contribuer.

Selon toi, quelles sont les plus belles victoires de votre conseil ?

Peut-être la manière dont les enfants et les adolescents voient la violence ou la discrimination. Nous accordons beaucoup d’importance à partager nos connaissances, par exemple, toutes les expériences acquises lors des projets d’échange en Suisse.

Le mot de la fin : Comment as-tu vécu ton séjour au Village d’enfants ?

Il m’a énormément marquée. Je suis devenue plus sûre de moi et j’ai rencontré des personnes aux avis différents. Ma manière de penser a évolué. J’ai pris conscience qu’un seul lieu peut faire changer les choses, pour moi et pour le monde.

Donner

Oui, j’aimerais effectuer un don pour les projets les plus urgents.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour le Village d'enfants.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Afrique de l’Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Amérique centrale.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Asie du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais rejoindre le Cercle d’amis.

Merci beaucoup pour votre don

Faites savoir à vos amis de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Partager