Echanges entre jeunes

Les apprentis de Raiffeisen Suisse société coopérative ont vécu au Village d’enfants Pestalozzi du 17 au 20 octobre. Ils ont participé à une semaine de projet d’échange avec un groupe de Macédoine et un autre de Moldavie. Les adolescents ont abordé ensemble la question de la discrimination et des stéréotypes, et se sont imaginé à quoi ressemblerait un monde parfait.

img_3850_

Au total, 120 adolescents ont participé à la semaine de projetd’échange du Village d’enfants. Pour ces jeunes, l’apprentissage réciproque, l’échange interculturel et le perfectionnement des connaissances en anglais étaient au premier plan.

Le responsable d’apprentissage informatique Pascal Schönholzer estime que le projet est bénéfique pour ses apprentis: «La semaine au Village d’enfants de Pestalozzi renforce la cohésion entre les apprentis. Et ils découvrent à quel point nous n’avons pas les mêmes chances à notre naissance.»

Gabriel est en deuxième année d’apprentissage chez Raiffeisen et trouve que le projet est une super expérience. Ce qui l’a particulièrement impressionné, ce sont les différences énormes entre la Suisse, la Macédoine et la Moldavie. «Durant un jeu, nous avons tous commencé sur une même ligne. On nous a lu différentes déclarations et chaque personne pouvait faire un pas en avant dès qu’une déclaration la concernait. A la fin, nous avons vu combien nous, Suisses et Suissesses, étions loin devant les autres.»

L’échange interculturel a aussi éveillé son intérêt pour les autres pays. «Je ne suis encore jamais allé dans les Balkans ou en Moldavie. Ce doit être très beau et je m’imagine assez bien voyager un jour dans ces pays.»
img_3891

Durant les ateliers animés par les pédagogues de la fondation Village d’enfants Pestalozzi, les adolescents ont parlé de leur conception du monde, mais aussi de la possibilité d’une cohabitation harmonieuse entre les différentes cultures et les différents styles de vie. Bon nombre d’exercices exigeaient une participation active des jeunes et représentaient un défi pour eux, notamment l’élaboration de conditions-cadres. Comment trouver des solutions malgré les barrières de la langue? Que signifie la discrimination et où se cache-t-elle au quotidien? Les exercices spécifiques avaient pour objectif de renforcer la compétence autonome et sociale des adolescents.

Durant leur temps libre, ces derniers ont pu se rendre au centre pour jeunes du Village d’enfants, jouer au football ou se détendre dans leur hébergement de groupe. Le but étant, là aussi, de favoriser les rencontres et les échanges interculturels.

Le projet ne prend toutefois pas fin avec le départ des apprentis de Raiffeisen Suisse société coopérative. Les jeunes adultes reviendront sur ce qu’ils ont vécu dans des émissions de radio. D’ailleurs, le radiobus du Village d’enfants s’est rendu à Raiffeisen le 29 novembre 2017, sur la Roten Platz de St-Gall, et les apprentis de Raiffeisen Suisse société coopérative sont passés en direct dans l’émission.

Donner

Oui, j’aimerais effectuer un don pour les projets les plus urgents.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour le Village d'enfants.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Afrique de l’Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Amérique centrale.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Asie du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais rejoindre le Cercle d’amis.

Merci beaucoup pour votre don

Faites savoir à vos amis de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Partager