Soutien ciblé pour les organisations partenaires

22.03.2018 - 15:11 | Christian Possa

A Trogen, onze collaborateurs d’organisations non gouvernementales en Tanzanie, en Ethiopie, au Honduras, en Moldavie, en Serbie et au Myanmar se penchent cette semaine sur le sujet de la collecte de fonds. Les formations continues de ce type permettent à la fondation Village d’enfants Pestalozzi de promouvoir le développement de ses organisations partenaires à l’étranger.

senior-professional-training-fundraising4
Les participants au Senior Professional Training avec la formatrice Jasna Sonne (deuxième en partant de gauche) au Village d’enfants Pestalozzi

Ramadhani Omari travaille pour le projet Children’s Book, fondé en 1991 en Tanzanie. Il participe pour la troisième fois déjà au Senior Professional Training de la fondation Village d’enfants Pestalozzi et a beaucoup bénéficié de ces formations continues. Ses attentes sont en conséquence très élevées sur le sujet de la collecte de fonds. «J’espère obtenir de nombreux apports et suggestions intéressants à intégrer dans mon travail.»

Elaborer ses propres orientations

Pour la plupart des petites organisations partenaires, collecter des dons représente un défi. «De nombreuses ONG font face à une méfiance importante», explique M. Ramadhani. A cela s’ajoute le fait que de nombreux donateurs potentiels s’intéressent plus à la danse, à la musique ou aux arts qu’au droit à la formation. «Et même lorsque divers apports de dons pourraient fonctionner», complète Assefa Jembere, CEO de l’organisation éthiopienne Centre of Concern «la situation politique du pays rend les choses difficiles.»

senior-professional-training-fundraising1
Ramadhani Omari, du projet Children’s Book en Tanzanie, lors de la présentation d’un travail de groupe

La responsable de cours, Jasna Sonne, a conscience des défis de la collecte de fonds. La formation continue vise donc à soutenir les participants dans leur recherche de la position appropriée pour leur ONG. «Le principe consiste à élaborer une stratégie individuelle et à choisir les instruments qui lui correspondent.»

Les techniques de collecte de fonds, la collecte de fonds stratégique ou la recherche de donateurs nationaux et internationaux potentiels ne sont que quelques uns des sujets abordés par les onze participants des organisations partenaires au cours de la semaine. Outre les blocs théoriques, les travaux de groupe et les échanges d’expériences, ils élaborent une stratégie de collecte de fonds pour leur propre organisation.

Investir à long terme dans les capacités des organisations partenaires

La fondation Village d’enfants Pestalozzi organise cinq Senior Professional Training en 2018. Les mesures pour le développement des capacités des organisations partenaires couvrent autant les sujets du personnel ou de la rédaction de rapports que la gestion de projet dans la coopération au développement. «L’investissement dans les compétences et le savoir-faire de nos organisations partenaires entraîne non seulement une meilleure mise en œuvre de nos projets, mais renforce aussi leur autonomie. Cette contribution au développement à long terme nous tient particulièrement à cœur», déclare Andrea Reitze, gestionnaire du développement des capacités des organisations partenaires pour la fondation Village d’enfants Pestalozzi.

senior-professional-training-fundraising2
Laura Mercedes Rey Castro est coordinatrice de programme et de projet dans l’organisation Coiproden, partenaire de Village d’enfants Pestalozzi au Honduras.

Autres articles de Christian Possa

Donner

Oui, j’aimerais effectuer un don pour les projets les plus urgents.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour le Village d'enfants.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Afrique de l’Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Amérique centrale.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Asie du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais rejoindre le Cercle d’amis.

Merci beaucoup pour votre don

Faites savoir à vos amis de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Partager