Stage du projet radio

10.02.2016 - 10:38 | Laura Lily Martinez

La deuxième de semaine de juin 2015 était synonyme de stage pour less deux étudiants emPower. Au Village d’enfants Pestalozzi, la Serbe Aleksandra Šuljagić, 29 ans, et le Hondurien Luis Hércules, 27 ans, ont en effet contribué à façonner un projet radio auquel participait une classe d’école suisse. Et voici ce qu’ils en disent.

news_47_praktikum_2
La Serbe Aleksandra Šuljagić durant son stage au sein du projet radio. © Fondation Village d’enfants Pestalozzi

Que fais-tu au sein de ton ONG?

Aleksandra Šuljagić: Je coordonne nos projets avec les jeunes au Uzice Child Rights Centre, en Serbie. Je participe à des séminaires avec les jeunes, élabore avec eux des programmes de mesures, les assiste lors d’ateliers et rédige des rapports de toutes nos activités communes.

Luis Hércules: Au Honduras, je travaille chez CIPRODEH, une organisation qui s’occupe des enfants et des adolescents des populations indigènes.

Quelle a été ton expérience au sein du projet radio?

AŠ: Pour moi, cela a été une sacrée expérience. J’ai appris notamment comment élaborer un programme radio. L’ambiance était super et l’équipe fantastique. Chaque fois que cela a été possible, nous avons été intégrés aux différentes opérations.

LH: Pour moi, ce stage a été très instructif – de par l’expérience radio d’une part, mais aussi de par cette formidable interaction avec les enfants.

Y a-t-il eu des défis?

AŠ: Le plus gros défi a été sans nul doute le travail avec les enfants: eux ne parlaient pas anglais, et moi pas allemand. Et pourtant, cela a fonctionné. Et puis, c’était la première fois que je travaillais avec des enfants aussi jeunes.

Qu’est-ce qui t’a le plus plu dans le projet radio?

AŠ: J’aime l’approche et la façon dont on parle aux enfants et aux adolescents de sujets importants comme le racisme ou la discrimination. Ces jeunes ont conscience de ces notions. Ils veulent devenir de bonnes personnes, sans préjugés.

LH: Moi, ce qui m’a frappé, c’est l’attitude positive de l’équipe de ce projet.

«J’aime l’approche, ainsi que la façon dont on parle aux enfants et aux adolescents de sujets importants comme le racisme ou la discrimination.»

Aleksandra Šuljagić – Etudiante emPower
news_47_praktikum_1
Luis Hércules discutant de l’émission de radio à venir avec les participants. . © Fondation Village d’enfants Pestalozzi

Quelle a été ton expérience avec ce groupe?

AŠ: J’ai essayé de me consacrer le plus activement possible aux enfants, en utilisant notamment mes compétences linguistiques. Je parle un peu d’allemand, d’anglais, d’espagnol, d’albanais et de serbe. Ainsi, nous avons pu vraiment bien nous comprendre. J’ai également organisé des jeux en extérieur avec eux et régulièrement joué au baby-foot.

LH: L’expérience a été excellente.

Qu’as-tu fais durant cette semaine de projet radio?

AŠ: J’ai été constamment présente et j’ai participé à tous les exercices d’échauffement. J’ai également contribué au projet en faisant part de mon avis et de mon expérience de l’enseignement. Enfin, j’ai apporté mon aide aux travaux de groupe et suggéré des idées aux enfants.

LH: J’ai régulièrement pu intégrer des éléments théoriques dans le cours et, en plus de ma participation au projet radio, j’ai pris en charge un certain nombre d’exercices d’échauffement.

Que gardes-tu particulièrement en mémoire?

AŠ: J’ai beaucoup de bons souvenirs avec l’ensemble des enfants, les professeurs et toute l’équipe. Nous avons beaucoup appris les uns des autres et nous sommes bien amusés.

LH: La joie des enfants, leurs connaissances et le soutien des dirigeants.

Interview réalisée par Laura Lily Martinez.

Autres articles de Laura Lily Martinez

Donner

Oui, j’aimerais effectuer un don pour les projets les plus urgents.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour le Village d'enfants.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Afrique de l’Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Amérique centrale.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Asie du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais rejoindre le Cercle d’amis.

Merci beaucoup pour votre don

Faites savoir à vos amis de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Partager