Une reconnaissance pour les écoles monastiques birmanes

15.06.2017 - 10:55 | Melanie Sutter

En mai 2016, la Fondation Village d’enfants Pestalozzi a terminé un projet au Myanmar/Birmanie. Avec son organisation partenaire, l’école monastique de Phaung Daw Oo, elle y a formé des enseignants dans cinq écoles différentes.

img_20170528_110842_sm

Sayadaw U Nayaka est le directeur de l’école monastique de Phaung Daw Oo. Il a reçu le Citizen of Burma Award pour son travail accompli avant et pendant, mais aussi après la fin du projet de la fondation. Ce prix est décerné par les Birmans vivant aux Etats-Unis. La remise officielle de la distinction a eu lieu le 4 juin 2017 à Rangoon, au Myanmar/Birmanie.

Des enseignants sans formation

Les enseignants des écoles soutenues n’avaient aucune formation de professeur. Le cours se déroulait toujours de la même manière: l’enseignant prononçait des mots et les enfants les répétaient ou l’enseignant écrivait quelque chose au tableau et les enfants le recopiaient. Ils ne pouvaient pas poser de questions et n’avaient pas le droit de donner leur avis sur les sujets abordés.

Améliorer les compétences des enseignants

Le projet financé par la Fondation Village d’enfants Pestalozzi visait à changer cela. Pendant neuf ans, elle a ainsi formé des formateurs, qui ont ensuite transmis leurs connaissances aux enseignants des écoles monastiques. Ces professionnels expérimentés ont montré aux professeurs des méthodes d’enseignement participatives. L’objectif consistait à organiser des cours adaptés aux enfants, c’est-à-dire lors desquels ils donnent leur opinion personnelle sur les sujets abordés en classe et participent activement.

Lorsqu’un projet entraîne l’autre

En juillet 2017, la Fondation Village d’enfants Pestalozzi lancera un nouveau projet, dans le cadre duquel les formateurs de l’école monastique Phaung Daw Oh transmettront leurs connaissances à des enseignants d’écoles supplémentaires. Ce projet sera mené à bien dans un total de dix écoles du Myanmar/Birmanie.

Un fil directeur pour les enseignants

Outre l’introduction d’une méthode d’enseignement adaptée aux enfants, la fondation souhaite également promouvoir la protection de l’environnement. Pour cela, elle a créé un guide de l’enseignement sur la protection de l’environnement et le développement durable, en partenariat avec le ministère de l’environnement du Myanmar/Birmanie. Les professeurs y trouvent des fils directeurs pour enseigner les différents aspects de l’environnement d’une manière participative et adaptée aux enfants. A titre d’exemples, des systèmes de collecte des déchets sont introduits, les enfants plantent des arbres et ils sont sensibilisés aux questions liées à l’environnement.