Comment fonctionne la coopération au développement?

02.05.2016 - 10:52 | Christin Eugster

L’aide au développement, comme on disait autrefois, est aujourd’hui devenue une véritable collaboration. Il ne s’agit pas d’aides à court terme pour la survie, mais qui visent à des changements durables. L’élaboration des projets tient compte de la situation dans les différents pays en développement. Mais comment procéder concrètement? A l’aide d’un exemple du Salvador nous montrerons comment un projet est organisé et mis en oeuvre.

comment_fonctionne_la_cooperation_au_developpement_village_denfants_pestalozzi

Au début: La situation au Salvador et le contexte du projet
Ce pays d’Amérique centrale est en proie à la violence. Avec 18 homicides par jour, il a réalisé un triste record en 2015. De plus, 30% des Salvadoriens vivent au-dessous du seuil de pauvreté. Pour les enfants et les adolescents, ce n’est guère un environnement favorable. Ce projet au Salvador a vu le jour suite à une ordonnance récente du ministère de l’éducation du Salvador, selon laquelle les enfants et les adolescents doivent être pris en charge toute la journée à l’école. Ce n’est pas le manque d’installations, mais plutôt le manque de ressources qui oblige à limiter l’enseignement à une demi-journée quotidienne. Par conséquent, de nombreux enfants et adolescents passent leur temps libre dans la rue et sont souvent témoins de violences ou sont enrôlés dans des bandes de jeunes. De plus, les cours obligatoires ne peuvent pas être donnés dans toutes les matières, ce qui entraîne des lacunes importantes chez les élèves.

2013: L’idée du projet
En collaboration avec notre organisation partenaire Glasswing est venue l’idée que des enseignants et des volontaires d’entreprises locales pourraient donner des cours et soutenir les enfants et adolescents les après-midis et les week-ends. Les contenus des cours seront choisis de manière que les jeunes puissent compléter ainsi leur formation officielle. A long terme, les cours pourront être systématisés et on développera un modèle pouvant être repris ensuite par d’autres écoles.

2014: Phase préliminaire
Dans une première étape, l’équipe du projet, composée de collaborateurs de notre fondation et de l’organisation partenaire, a défini un concept de base qui décrit les problèmes à résoudre, les tâches des participants et les objectifs du projet. Pour ce faire, l’équipe a commencé par examiner les insuffisances du programme scolaire obligatoire au Salvador pour définir ensuite le type de cours nécessaires.

2015-2018: Phase I
Une analyse des besoins des écolières et écoliers a montré qu’il y avait surtout quatre domaines qui n’étaient pas suffisamment encouragés: la communication, l’art et la culture, les sciences et la technologie ainsi que le sport. Dans ces secteurs, nous avons commencé par former des volontaires et des enseignants pour une transmission du savoir créative et vivante, afin d’assurer la motivation des enfants et des adolescents à étudier. En août 2015, pendant leurs vacances d’été, 104 enfants à Quetzaltepec et Nuevo Cuscatlán ont participé pendant quatre semaines aux «clubs d’été». En mars 2016, les premiers cours réguliers ont commencé dans neuf écoles avec environ 6500 enfants et adolescents et ont connu un grand succès.

L’avenir: Perspectives d’avenir
Au terme de la première phase, le projet sera évalué par des experts indépendants, les succès et les difficultés seront examinés et les priorités seront adaptées en conséquence. Dans la deuxième phase, il est prévu de former régulièrement des volontaires et des enseignants supplémentaires pour étendre l’offre de cours existants. Dans la troisième et dernière phase du projet, un modèle du club d’école sera établi et on veillera à sa diffusion. A l’avenir il faudrait ainsi qu’un maximum d’écoles puissent mettre en oeuvre des clubs d’école. Finalement notre objectif est de protéger les enfants et les adolescents des bandes de jeunes dangereuses. En outre nous visons une amélioration décisive de l’éducation au Salvador.

Apprenez-en plus sur «Comment fonctionne la coopération au développement?» dans cette édition du magazine et retrouvez des autres nouveautés des projets internationaux et du village d’enfants.
Ci-dessous, le magazine est disponible pour télécharger.

Autres articles de Christin Eugster

Donner

Oui, j’aimerais effectuer un don pour les projets les plus urgents.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour le Village d'enfants.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Afrique de l’Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Amérique centrale.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Asie du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais rejoindre le Cercle d’amis.

Merci beaucoup pour votre don

Faites savoir à vos amis de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Partager