Présence international depuis 35 ans

Fri, 05/19/2017 - 08:26 | Christin Eugster

La Fondation Village d’enfants Pestalozzi s’engage depuis 35 ans pour l’accès à une éducation de qualité. Cette étape est l’occasion de nous retourner sur les débuts des activités à l’étranger. Dans quels pays la Fondation intervenait-elle à ses débuts? Quelles étaient alors les priorités de l’engagement international et comment a-t-il évolué depuis? Certaines choses ont changé, mais pas notre objectif: contribuer à un monde plus pacifique par l’éducation.

template_news_magazin_03-2017_fr
© Fondation Village d'enfants

Aujourd’hui encore, 57 millions d’enfants n’ont toujours pas accès à l’éducation. Ce nombre était nettement plus élevé au début des années 1980. A cette époque, la Fondation Village d’enfants Pestalozzi n’était active qu’en Suisse.
Le fait que le droit à l’éducation restait refusé à tant d’enfants incita en 1982 la Fondation Village d’enfants Pestalozzi à élargir son engagement à des projets internationaux. «Nous voulons intervenir là où les besoins sont les plus urgents
et où l’on peut aider efficacement sur place, avec des moyens modestes, les enfants les plus défavorisés », annonçait alors la Fondation.

Ensemble, nous sommes forts
C’est ainsi qu’un service de coordination fut créé à Fribourg en 1982, marquant le point de départ de l’aide internationale. Ce n’est qu’en 2001 que l’organisation des programmes internationaux fut établie au Village d’enfants Pestalozzi à Trogen, afin de piloter tout le travail de la Fondation depuis un lieu central. En revanche, la manière de réaliser les projets dans des pays fragiles a fait ses preuves jusqu’à aujourd’hui: seule la collaboration avec des organisations partenaires locales peut apporter à long terme l’effet durable visé. Cette conviction est toujours la nôtre.

Soulager la détresse
Au cours de la première année, nous avions déjà pu atteindre plus de 2000 enfants nécessiteux au Liban, en Inde et en Ethiopie. Alors que les interventions au Liban et en Inde se sont achevées respectivement en 1993 et en 2004,
nous déployons toujours des activités en Ethiopie. Le premier projet humanitaire en Ethiopie montre bien que «l’aide sur place», ou «l’aide à l’enfance dans le tiers monde», comme elle fut appelée par la suite, soulageait à ses débuts la détresse larvée causée par la guerre et la pauvreté: «Nous apportons une aide de survie à des enfants bandonnés ou des mères seules avec leurs enfants dans un quartier pauvre d’Addis-Abeba », écrivait la ommission technique de l’époque. 

L’éducation pour la paix
Aujourd’hui, la Fondation permet à des enfants de peuples de bergers nomades vivant dans la région Afar en Ethiopie d’être scolarisés régulièrement grâce à des écoles mobiles. Pleinement dans l’esprit de Johann Heinrich Pestalozzi qui a donné son nom au Village d’enfants, et de son fondateur, Walter Robert Corti, l’engagement se concentre toujours sur des projets éducatifs – dans la ferme conviction que l’éducation est le moyen le plus efficace
en vue d’un développement durable. 

Apprenez-en plus sur «Présence internationale depuis 35 ans» dans cette édition du magazine et retrouvez des autres nouveautés des projets internationaux et du village d’enfants.

Ci-dessous, le magazine est disponible pour télécharger.

Autres articles de Christin Eugster

Donner

Oui, j’aimerais effectuer un don pour les projets les plus urgents.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour le Village d'enfants.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Afrique de l’Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Amérique centrale.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Asie du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais rejoindre le Cercle d’amis.

Merci beaucoup pour votre don

Faites savoir à vos amis de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Partager