sea_detail_832311_tlsdf_02_showroom

Apprendre dans la langue locale

Transmettre les connaissances de la population indigène

En Thaïlande, les enfants vivant dans des villages de montagne isolés ne parlent pas la même langue que leur instituteur, envoyé là-bas par le gouvernement central. Par conséquent, ils n’arrivent pas à suivre les cours et n’apprennent presque rien. Seul un enseignement dans la langue locale peut changer cela.

sea_detail_832311_tlsdf_03_parallax

La transmission des connaissances par la population

En forêt, un groupe d’enfants écoute avec grand intérêt le doyen du village qui leur parle des plantes médicinales. Puis les élèves partent eux-mêmes à la recherche de plantes. Ils reviennent sans cesse vers leur professeur et lui montrent leurs trouvailles avec fierté. Dans le nord de la Thaïlande, près de la frontière avec le Myanmar/la Birmanie, ce style d’enseignement fait figure d’exception. Le système scolaire centralisé est, en effet, adapté à la réalité urbaine. Avec les manuels scolaires officiels, les enfants des peuples indigènes qui parlent une autre langue ne peuvent pas apprendre grand-chose: ces livres purement théoriques sont écrits en thaï, la langue officielle, et n’abordent pas le quotidien des peuples des montagnes.

L’artisanat traditionnel enseigné à l’école

Partenaire de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi, l’organisation «The Life Skills Development Foundation» a donc créé un programme scolaire qui implique la population des petits villages. Outre la lecture et l’écriture, les élèves acquièrent aussi des connaissances indigènes. Ils se familiarisent par exemple avec l’artisanat traditionnel et apprennent à connaître la nature. Souvent, ces connaissances leur sont transmises par un habitant ou une habitante du village et non par un enseignant officiel. Les parents voient ainsi une utilité à envoyer leurs enfants à l’école et les incitent à y aller au lieu de les garder à la maison pour travailler. Grâce à ces cours ludiques adaptés aux enfants, les élèves découvrent le plaisir d’apprendre tout en assurant le maintien de leur culture.

testimonial_suriyamonton_suraporn_01
«Ce projet permet aux enfants d’aller à l’école mais aussi de maintenir la culture et les connaissances indigènes.»

Suraporn Suriyamonton
Représentante de la Thaïlande

Soutenez les enfants en Asie du Sud-Est!

Tous ensemble, nous avons apporté notre soutien à 20 194 enfants en 2015.

Cliquez ici pour poursuivre votre don.

Pour réinitialiser le processus, veuillez recharger cette page.

News

Donner

Oui, j’aimerais effectuer un don pour les projets les plus urgents.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour le Village d'enfants.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Afrique de l’Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Amérique centrale.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Asie du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais effectuer un don pour l’Europe du Sud-Est.

Oui, j’aimerais rejoindre le Cercle d’amis.

Merci beaucoup pour votre don

Faites savoir à vos amis de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Partager