kinderportraet_jordan_02_showroom

Jordan, 12 ans

Originaire de Macédoine
Jordan est un garçon curieux qui aide volontiers son père au jardin. Ensemble, ils parlent macédonien. A Tetovo, sa ville natale, il fait donc partie de la minorité, car la plupart des gens parlent albanais. Entre les deux ethnies règnent encore des conflits et la discrimination. Une chose que l’on a aussi pu constater dans l’école de Jordan. Avant, les classes étaient regroupées par langue. Les Albanais et les Macédoniens restaient entre eux. Il n’y avait donc aucun échange entre ces deux groupes de population.

«J’ai appris à me comporter de manière respectueuse envers les autres.»

Jordan, 12 ans – Elève à Tetovo
La Fondation Village d’enfants Pestalozzi veut mettre un terme à cette séparation. Dans l’école de Jordan, elle y est déjà parvenue en organisant notamment des classes mixtes et des activités de loisirs communes. Désormais, cet élève de 12 ans compte dans son cercle d’amis des camarades issus des groupes de population les plus divers. «Ce que je préfère, c’est jouer au football ou au basket-ball avec eux», explique Jordan, car, sur le terrain, tout le monde est pareil et la langue n’a plus d’importance.